Le coaching, évolution du règlement FFJDA

En cette fin de saison, les clubs viennent d’être informés d’une évolution importante du règlement concernant le « code de conduite » des accompagnants en compétition.

Ce règlement ne change pas pour les catégories minimes; le coach peut intervenir entre le matte et le hajime une seule fois pendant le combat en se signalant auprès de l’arbitre central. Lorsqu’un accompagnant réclame son intervention, les 2 combattants peuvent aller voir leurs coachs respectifs.

Pour les catégories benjamins et avant, ainsi que pour toutes les manifestations considérées comme des animations (3ème division, circuit vétéran, etc.), il n’y a pas d’accompagnant autorisé.

L’évolution du règlement concerne donc les catégories à partir de cadets et stipule que les coachs ne seront plus désormais autorisés qu’à parler à leurs combattants qu’entre le matte et le hajime.

S’il est certain que dans beaucoup de cas le combattant n’est pas en mesure d’écouter son coach pendant le combat lui-même, le fait d’interdire toute intervention hors les instants d’interruptions reste une évolution très importante du règlement avec une application immédiate (1er janvier 2013).

Après les récents bouleversements du règlement d’arbitrage au niveau international qui devraient impacter bientôt les compétitions en France, nul doute qu’un effort important est fait pour rendre le judo plus séduisant au yeux des médias et surtout des publics. Mais quelles conséquences pour notre sport ?