Résultats championnat régional minime et sénior

Le club a désormais 2 sélectionnés pour les demi finales des championnats de France qui auront lieu le mois prochain à Saint Berthevin (53).
Olivier B chez les minimes se classe 3ème

Julien V a quant à lui gagné la compétition dans sa catégorie

 

En route pour les demi finales !

« Une vraie dynamique »

Interview tirée de l’Est Républicain, reccueillie à l’occasion de l’assemblée générale de la FFJDA à Vittel

Présent dans la cité thermale lorraine ce week-end, Jean-Luc Rougé dresse l’état des lieux d’un judo français qui respire la santé. Et qui aborde deux années majeures avec les Mondiaux à Bercy en août et les Jeux Olympiques de Londres en 2012…..

Jean-Luc Rougé : « Si on faisait la sélection pour les JO aujourd’hui, on serait qualifiés dans toutes les catégories. »

Il a été le premier français à monter sur le toit du monde. C’était en 1975 à Vienne et en décrochant l’or en -93 kilos, Jean-Luc Rougé avait ouvert la voie aux judokas français, une voie dans laquelle ils allaient s’engouffrer… Vingt-six ans plus tard, Jean-Luc Rougé a troqué le kimono pour le costume. Président de la fédération depuis 2005, il était à Vittel ces trois derniers jours pour les assises et l’assemblée générale de la fédération. Rencontre.

Jean-Luc Rougé, le judo français n’a jamais eu autant de licenciés (587.000, en hausse de plus de 5000 par rapport à l’année passée à la même époque), les comptes sont au vert et les résultats internationaux sont au rendez-vous… Est-ce qu’on peut dire que le judo français traverse son âge d’or ?

Je ne sais pas si on peut dire ça, mais c’est vrai que le judo français se porte très bien. On travaille dans le domaine de l’enseignement, on a progressé dans notre filière de formation, on a mis en place des outils modernes de communication (NDLR : avec notamment la création de Judo TV sur le site fédéral)… On a une vraie dynamique.

Après le football, le tennis et l’équitation, le judo est le quatrième sport français en terme de licenciés. Comment expliquez-vous ce succès ?

On ne l’explique pas beaucoup, mais on essaie de se développer sans se poser de questions. On est présents dans 5.500 clubs, on a une bonne réputation qui fait que les parents n’hésitent pas à nous envoyer leurs enfants faire du judo. On est une école sportive qui dépasse le cadre du club. Même Fabien Pelous (ancien capitaine du XV de France) est venu nous voir cette semaine pour commencer le judo. On est un sport complémentaire.

Pour se rapprocher des 600.000 licenciés, on imagine que l’organisation des Mondiaux à Bercy du 23 au 28 août peut être un vrai plus…

C’est vrai qu’on espère qu’ils susciteront de l’engouement. C’est la première fois qu’on accueille les Mondiaux depuis 1997. C’est un gros événement qui cimente les équipes. Il y a une grosse mobilisation des clubs de France pour venir. Alors que Bercy ne se remplit pas comme ça, on est déjà complet le samedi et le dimanche. Ca prend petit à petit de l’ampleur, et avec Lucie Décosse et Teddy Riner, on a deux beaux champions…

« Les Mondiaux ne seront pas une répétition générale avant les Jeux »A l’instar de David Douillet il y a quelques années, vous avez en Teddy Riner une belle locomotive pour le judo…

Oui, mais n’oublions surtout pas Lucie Décosse. Elle a un niveau technique et une plus grande maturité. Elle est double championne du monde et a raté l’or olympique à Pékin pour quelques secondes. Elle est extraordinaire et gentille, comme Teddy d’ailleurs. Ce sont nos deux leaders. Même si derrière, on a une équipe mixte qui marie bien les jeunes et les anciens.

A un peu plus d’un an des JO de Londres (du 27 juillet au 12 août), vous pensez que les Mondiaux seront une répétition générale ?

Même pas. Les deux compétitions sont complètement différentes. Aux Mondiaux, il y a deux engagés par catégorie de poids alors qu’aux JO, il n’y en a qu’un. Quand on avait fait acte de candidature pour l’organisation des Mondiaux il y a cinq-six ans, les huit premiers étaient qualifiés pour les JO. Je m’étais dit que cela pouvait qualifier plus de personnes pour les Jeux puisqu’on fait généralement plus de médailles à la maison. Aujourd’hui, cela donne simplement des points et il n’y a pas de qualification directe. Mais on n’a pas trop d’inquiétude. Si on faisait la sélection aujourd’hui, on serait qualifiés dans toutes les catégories.

« Le haut niveau, c’est 5% de mon temps »Même si les Jeux de Londres sont encore loin, est-ce que vous tablez déjà sur un certain nombre de médailles ?

Non, non… En tant qu’ancien compétiteur, je sais qu’il y a beaucoup de paramètres qui peuvent jouer, un tirage pas très bon, un adversaire qui est sa bête noire, un arbitrage juste comme il faut pas… C’est tellement aléatoire. On a un potentiel pour faire cinq médailles à Londres. Mais en général, on divise par deux, alors… Disons que trois ou quatre médailles, ce serait bien (NDLR : à Pékin, la France avait décroché quatre médailles, mais aucune en or).

Vous avez annoncé que vous vous représenteriez pour un troisième mandat l’an prochain. Quel que soit le bilan de l’équipe de France aux JO de Londres ?

Oui, bien sûr. On a prouvé que l’équipe était à un haut niveau sportif mais tout le reste marche bien. Pour un président, le haut niveau ne représente pas l’essentiel du travail qui est plutôt du fait de la DTN avec la vice-présidence sportive… Comme j’ai eu la chance d’être champion, j’essaie d’impulser quand même un peu. Mais le haut niveau, ça représente 5% de mon temps.

Propos recueillis par Anthony GUILLE

voir l’original

voir l’article sur le même sujet sur le site de l’équipe.fr

Portes ouvertes du 21 mars au 2 avril !

Du 21 mars au 2 avril 2011, tous les judokas du club sont invités à faire découvrir le judo, le jujitsu ou encore le taiso à leurs proches.

Si tu es membres du club, tu peux inviter 1 ou 2 personnes de ton entourage, amis ou famille, à venir découvrir l’une des activités de son choix sur les créneaux correspondant à son âge et à la discipline. Cette opération est totalement gratuite et dure 2 semaines, il ne faut pas hésiter à en profiter, c’est le moment ou jamais !

Retrouvez tous les horaires ICI ou sur http://www.saintelucejudo.fr

A bientôt !

 

Tournoi Satellite de Trélazé

Les (bons) résultats de nos jeunes au tournoi Satellite de Trélazé :

Cadets
66 kg JEFF R. : 2ème
81 kg ALEXANDRE G. : 3ème

Minimes
66 kg JONAS C. : 1er
73 kg OLIVIER B. : 3e
44 kg MARION J. : 3e

Stage de Boussay avec Eiji Kikuchi

Ce week-end, le judo club de Boussay organisait un stage avec, aux manettes, un judoka d’exception: Eiji Kikuchi, 4ème dan du Kodokan et entraîneur de l’équipe nationale Belge.

SLT Judo en stage à Boussay

Manon M., Manon R. et Pierre-A D. ont fait le déplacement sous l’encadrement de Yannick Viaud, l’entraineur « compétition » du club. L’ambiance a été studieuse mais conviviale. A notre arrivée, un café nous a été offert et nous sommes tout de suite passés aux échauffements.
Puis, a commencé le travail au sol avec réaction de uke, dégagement, renversement, contrôle et étranglement ou osaekomi. Eiji Kikuchi a fait profiter les élèves assidus de ses techniques bien à  lui. D’ailleurs, bizarrement, l’étranglement n’a pas de nom!
Même les sensei japonais ne se mettent pas d’accord sur l’attribution du nom;  juji-jime, te-jime; kata-ha-jime…mystère! Nous terminons la matinée sur quelques randori, qui nous permettent d’appliquer ce que l’on vient de voir.
Pause déjeuner ! Et on remonte aussitôt sur le tapis pour le travail debout.
Le thème du cours est un enchaînement en 3 parties : Hiza-guruma, de-ashi-baraï et Osoto-gari… expéditif!
Un travail en cercle que Yannick tente de nous transmettre depuis maintenant 3 semaines, comme quoi les grands esprits se rencontrent!La journée se termine sur quelques randori, les Manon² ont eu l’occasion d’ailleurs de combattre contre Hikari Sasaki (médaille d’or à Séoul,et plusieurs fois médaillée aux mondiaux).
SLT Judo en stage à Boussay
SLT judo tient à remercier le Judo Club de Boussay pour son organisation, Eiji Kikuchi pour sa simplicité et ses bons conseils ainsi que tous les participants !
A bientôt.
Pierre-Alexandre Delayre, judoka Sainte-Luce Thouaré Judo

Championnat départemental 1ère division

3 judokas ont représenté le club lors du championnat départemental 1ère division sénior qui avait lieu le 19 février 2011 au dojo du Croissant à Nantes.

-66kg – Rodolphe Francou : 5ème

-73kg – François B. : 2ème

-81kg – Julien V. : 1er

Ils sont tous les 3 sélectionnés pour le championnat régional 1ère division.

Morote Seoi Nage Depart 1D Sainte Luce Thouaré Judo

Read More

La compétition annuelle 2011 – bilan

Sur les 2 jours de compétition, nous invitons chaque année près d’une vingtaine de clubs voisins et amis, sur les catégories allant de poussinets à minimes. Cette saison encore, plus de 300 enfants se sont succédés sur les 7 surfaces installées pour l’occasion dans la salle Marcel Le Bonniec à Sainte Luce sur Loire.

Bernard et Daniel au tournoi de Sainte Luce Thouaré Judo

Surtout, il faut souligner l’investissement de tous pour accueillir au mieux nos jeunes pousses. 50 bénévoles ont donné de leur temps pour la logistique, la tenue des stands, l’arbitrage, l’accueil, l’encadrement des enfants, etc. C’est à tous, membres du bureau, notre principale satisfaction : entretenir les meilleures relations possibles avec nos adhérents et savoir que nous pouvons compter sur chacun d’entre eux le « jour J. »

Merci à vous.

Read More

François Bard obtient son 3ème Dan !

La vie d’un judoka est faites d’étapes successives. Celle qu’a franchie François B. cette semaine n’est pas des moindres : il a obtenu son 3ème Dan de judo !

Il est travailleur, fin technicien, amoureux du judo et à pu savourer de se voir remettre par Yannick Viaud et Michel Berthier, tous deux 6ème dan et professeurs au club, son nouveau grade.

François B. entouré de Yannick V.et Michel B. lors de sa remise de 3ème Dan

Le 3ème dan rend « indestructible » selon Yannick. Il veut dire par là que l’obtention d’un 3ème demande un travail et une application particulière. Il démontre un investissement dans la durée (Il faut 5 ans de ceinture noire pour obtenir le 3ème dan) et un travail de qualité, mais aussi un bon niveau de compétition.

Félicitations à lui bien sur, mais également à tous ceux sans qui il n’en serait certainement pas arriver là, comme il l’a dit lui même lors de son petit discours traditionnel de remerciement (précédent le pot traditionnel de remerciement).

Read More

Championnat Junior 2011

Pour la première compétition de cette nouvelle année, ce sont les juniors qui ont eu fort à faire pour s’imposer !

Les filles s’en sont plutôt brillamment sorties, même si les combattantes étaient peu nombreuses.

Solène B. termine première dans sa catégorie

Manon M. se classe seconde

Léa B. se classe second également.

Les garçon participants, Alexandre C. et Kévin J., ne sont pas parvenu à se placer sur le podium.

Sainte Luce Thouaré Judo (près de Nantes)

Read More

Championnat par équipe 2ème division

L’équipe sénior de Sainte Luce  Thouaré Judo se classe 5ème du championnat régional 2ème division.
Au terme d’une compétition difficile, l’équipe parvient à préserver sa place à ce niveau de compétition une fois encore. Le niveau était relevé et les physiques éprouvés, mais les membres de l’équipe ont su se hisser jusqu’au combat pour la médaille de bronze, qu’elle a malheureusement perdu contre le Dojo Nantais.

Félicitations à tous et rendez-vous l’an prochaine en espérant faire encore mieux !

Sainte Luce Thouaré Judo ( près de Nantes)

Read More
Page 17 sur 19« Première page101516171819