Championnat par équipe 2ème division

L’équipe sénior de Sainte Luce  Thouaré Judo se classe 5ème du championnat régional 2ème division.
Au terme d’une compétition difficile, l’équipe parvient à préserver sa place à ce niveau de compétition une fois encore. Le niveau était relevé et les physiques éprouvés, mais les membres de l’équipe ont su se hisser jusqu’au combat pour la médaille de bronze, qu’elle a malheureusement perdu contre le Dojo Nantais.

Félicitations à tous et rendez-vous l’an prochaine en espérant faire encore mieux !

Sainte Luce Thouaré Judo ( près de Nantes)

Read More

A la découverte du tournoi de Nantes

« Ils y sont allés pour apprendre… »

Dojo du Croissant - Tournoi de Nantes 2010

Une dizaine de judokas du club, juniors et cadets, se sont frottés aux meilleurs de leur catégories lors du Tournoi de Nantes qui avait lieu au dojo du Croissant les 4 et 5 décembre.

Au final, une seule s’est sortie de la mélée : Manon termine 3ème des -44kg chez les cadettes. Une belle performance !

Manon_Alexandre_Pierrick_Saint Luce Judo

Read More

Tournoi Satellite au Mans (72)

Michel Berthier encourage ses élèves
Coachés par Michel Berthier, les jeunes minimes et cadets du club se déplaçaient se w-e au tournoi satellite du Mans dans la Sarthe. Motivés comme tout,  ils ne sont pas revenus les mains vides…
Félicitations à eux  pour ce bon début de saison !
Les résultats :

Cadet
Alexandre G. 2ème
Cadette
Manon R. 3ème
Minime fille
Marion J. 2ème
Minime garçon
Jonas C. 1er
Olivier B. 2ème
Guillaume C. NC

Le groupe minime de Sainte Luce Thouaré Judo au Mans

Animation Poussinet

Le groupe des poussinetsCe w-e avait lieu au dojo de Sainte Luce une animation pour nos judokas poussinets (6 – 7 ans). Les élèves de Michel et d’Alexandre (ils sont prêts de 50 à être venus) se sont donc mesurés les uns aux autres sous les regards de leurs familles venues constater les progrès faits. Après avoir chacun fait 3 ou 4 rencontres d’une minute environ, les enfants ont eu le plaisir de recevoir une médaille, leur première pour beaucoup.

Championnat départemental par équipe cadet et junior

Sainte Luce Thouaré Judo, champion départemental par équipe cadet ! L’équipe masculine des cadets du club a gagné le week-end dernier le championnat départemental. Après une belle journée de compétition, Corentin, Pierrick, François, Jeff, Alexandre E. et Alexandre G. ont pu savouré leur victoire.

L’équipe féminine chez les juniors, composée de Pauline, Solène et Léa a de son coté également obtenu sa qualification pour le championnat régional en se classant 3ème.

Résultats du grand prix de Chateau-Gontier

Pour leur première compétition de la saison, nos minimes et cadets se sont déplacés jusqu’en Mayenne, sur les tatamis de Chateau-Gontier.

Olivier B. et Marion J.

Avec plus ou moins de réussite, les jeunes ont lancé leur saison. Peut importe le résultat dans le fond, l’objectif étant de cumuler un maximum de combat, de mettre en pratique les enseignements de ce début de saison et de se jauger par rapport à d’autres jeunes qu’ils auront peut-être l’occasion de rencontrer à nouveau lors de cette saison.

Cadet(te)s
Manon R. 1ere
Arthur A. 3eme
Alexandre G. 3eme
Pierrick B. 5ème
Jeff R. : NC
François H. : NC

Minimes
Marion J. : 1ère
Olivier B. : 3ème
Jonas C. : NC

Merci aux parents de m’avoir transmis les résultats, Merci à Philippe B. pour la photo
Félicitations à tous, à bientôt

CPS avec Barbara Harel et Cyril Soyer

Jeudi dernier, au dojo du Croissant, 2 champions originaires de la région, Cyril Soyer et Barbara Harel, nous faisaient l’honneur de leur présence pour un entrainement exceptionnel.

Le CPS, l’entrainement de judo ouvert à tous les judokas de la région était dirigé exceptionnellement par 2 champions du judo français et originaire des Pays de la Loire. Ce fut l’occasion pour une centaine de jeunes et moins jeunes à partir de minimes de faire la rencontre de ces deux judokas, qui ont fait preuve d’une grande décontraction et d’une grande accessibilité.

Yannick avec les 2 champions autrefois ses élèves, Barbara et Cyril

Pendant 2 heures environ, ce fut l’occasion pour eux de retrouver un tatami qu’ils ont eux-mêmes foulé pendant des années et sous la direction de quelqu’un que nous connaissons bien, Yannick Viaud, aujourd’hui entraineur des compétiteurs à Sainte Luce !

Pierrick et Kevin avec Barbara Harel

Ce fut également l’occasion pour les jeunes du club de se frotter à d’autres partenaires de valeur : Pierre-ALexandre, Kevin, Pierrick, François et Julien y étaient.

Korval en bronze !

Source l’équipe

Korval en bronze

Privé de finale après une demie très accrochée, le jeune Français Loïc Korval s'est reconcentré pour s'offrir le bronze en -66kg.(AFP)
Privé de finale après une demie très accrochée, le jeune Français Loïc Korval s’est reconcentré pour s’offrir le bronze en -66kg.(AFP)

Loïc Korval est une boule d’émotion. Sur le tatami, le jeune homme de 22 ans était furieux, engagé, terriblement volontaire. Il multiplie les attaques et asphyxie ses adversaires, qui se font sanctionner pour non-combativité. C’est le cas de l’Ouzbek Mirzahid Farmonov, sa victime dans le match pour la médaille de bronze en -66kg, dimanche. Malgré des attaques imprécises, précipitées, le Français n’a pas baissé sa garde, il est allé au combat. Son regard était en feu, celui de l’Ouzbek est resté froid. Jusqu’au bout, et malgré une demi-finale éprouvante face au Japonais Junpei Morishita, le Nogentais est resté dans le match. Il n’a pas levé les bras trop vite. Mais une fois sa victoire officielle, il a fondu en larmes et a dédié sa première médaille mondiale dans un championnat à son père.

«C’est plein de bonheur, de douleurs et de déception. Je suis quand même sur le podium. Mais je ne voulais pas celle de bronze. J’avais mieux à faire. Je pense que je n’avais pas perdu mon combat en demi-finales. Le plus dur a été de perdre en demi», a tempêté Korval. «J’avais jamais éprouvé ça auparavant, une douleur au plus profond de moi. J’étais venu pour gagner. Je pense que je me suis fait voler, entre guillemets. C’est encore pesant. L’année prochaine, il y a les Championnats du monde à Paris et si j’ai perdu contre un Japonais au Japon, hors de question que je perde à Paris !» a-t-il conclu.

Jossinet sans médaille

Une médaille de bronze que l’on attendait plutôt à voir autour du cou de Frédérique Jossinet (-48 kg). Mais la multi médaillée mondiale a subi un revers au même stade de la compétition. La Française menait d’un point avant de s’incliner sur ippon face à la Brésilienne Sarah Menezes. Dure défaite pour la judokate de 34 ans, médaillée de bronze aux Mondiaux de Rotterdam l’an passé dans cette catégorie.

Les autres Français en lice ont eu moins de chance. Sofiane Milous (-60kg) et Laeticia Payet (-48kg) sont tombés en huitièmes de finale, Pénélope Bonna (-52kg) au 2e tour et David Larose (-66kg) au premier.

Les médaillés :

Le Japon a encore alourdi de six médailles sa moisson mondiale, dimanche. Chez les femmes, Haruna Asami a été sacrée en -48 kg en battant en finale sa compatriote Tomoko Fukumi. Même duel nippo-nippon remporté par Yuka Nishida face à Misato Nakamura en -52 kg. Chez les hommes, Jumpei Morishita (-66kg) s’est imposé face au Brésilien Leandro Cunha. L’or des -60kg, seule médaille d’or à échapper aux Japonais, est revenu à l’Ouzbek Rishod Sobirov.

Résumé de la journée des Français à Tokyo et récapitulatif des résultats

Source Alljudo.net

L’équipe de France a connu une grosse désillusion lors de la 3e journée des championnats du monde : aucune médaille et un niveau d’ensemble très moyen.

Avec la présence aujourd’hui de Benjamin Darbelet, Gévrise Emane, Ugo Legrand ou encore Automne Pavia, on pouvait espérer au moins une médaille, voir un titre. Malheureusement, il y a des jours comme ça ou rien ne tourne rond. Benjamin Darbelet disqualifié pour une attaque directe aux jambes face à l’Azéri Renat Mirzaliev, Emane battue d’une pénalité par la Slovène Urska Zolnir, Clarisse Agbegnenou ipponisée par une Thaïlandaise en 15 secondes et Loko sortie par la Monghol Tumen-od Battugs, il était difficile avant le début de la compétition d’imaginer un pire scénario. Finalement, les seuls motifs de satisfaction sont venus de Ugo Legrand (7e) et de Automne Pavia (9e), une maigre consolation au regard des promesses qu’avaient fait naître les deux premières journées de compétition.

Après avoir battu le Roumain Costel Danculea, le Thailandais Ralli et l’Américain Nick Delpopolo, Legrand s’est incliné durant le golden score face au Coréen Ki-Chun Wang, en ayant tout de même réussi à lui marquer yuko en début de combat. En repêchages, il se heurte une nouvelle fois au Japonais Yasuhiro Awano, qui l’avait déjà battu à Paris cette année, même si cette fois-ci il n’est battu que de deux yukos. Avec une septième place aux championnats du monde et une médaille de bronze aux championnats d’Europe en 2010, le champion du monde juniors 2008 poursuit une progression qui devrait l’amener très prochainement dans le top niveau mondial.

Le parcours et le constat sont assez similaires pour Automne Pavia. Battue par la Japonaise Kaori Matsumoto, après avoir dominé la Belge Julie Baeyens et la Slovène Tina Trstenjak, Automne Pavia à rivalisé avec la future vainqueur avant de céder durant le golden score. Blessée en 2009, la Levalloisienne a repris cette année le cours d’une progression qui pourrait l’amener rapidement à devenir l’une des meilleures moins de 57 kg de la planète.

La seule bonne nouvelle du jour est la razzia japonaise (trois titre sur trois catégories) qui permet à la France de rester accrochée à sa deuxième place au tableau des médailles.

-73

-81

-90

-100

+100 1. RINER Teddy (FRA)
2. TOELZER Andreas (GER)
3. BATAILLE Matthieu (FRA)
3. EL SHEHABY Islam (EGY)
5. SILVA Rafael (BRA)
5. TAKAHASHI Kazuhiko (JPN)
7. GUJEJIANI Lasha (GEO)
7. VUIJSTERS Grim (NED)

Et de 4 pour Riner !

Tokyo, le 9 Septembre 2010

Photo T.HANAI/REUTERS

Lors de la première journée des championnats du monde au Japon, Les Français se sont illustrés de bien belle manière. 3 médailles déjà pour l’équipe de France et l’exceptionnelle performance de Teddy Riner, qui à seulement 21 ans vient d’obtenir un 4ème sacre mondial. Pour comparaison, c’est autant que David Douillet durant toute sa carrière !

Femmes -78kg :
1. HARRISON, Kayla (USA)

2. AGUIAR, Mayra (BRA)
3. OGATA, Akari (JPN)
3. YANG, Xiuli (CHN)

LEBRUN, Céline perd en finale de repêchage : 7ème
TCHEUMEO,
Audrey perd au premier tour Femmes

+78kg 1. SUGIMOTO, Mika (JPN)
2. QIN, Qian (CHN)

3. TSUKADA, Maki (JPN)

3. ORTIZ, Idalys (CUB)

POSSAMAI, Stéphanie perd en 1/4 de finale

Messieurs +100kg
1. RINER, Teddy (FRA)

2. TOELZER, Andreas (GER)

3
. BATAILLE, Matthieu (FRA)
3. EL SHEHABY, Islam (EGY)

Messieurs -100kg
1. ANAI, Takamasa (JPN)

2. GROL, Henk (NED)
3. FABRE,
Thierry (FRA)
3. DESPAIGNE, Oreydi (CUB)

STIEGELMAN, Frederic perd au second tour sur décision

Pourvu que ça dure !

Page 17 sur 18« Première page101415161718